Aller au contenu

CONFÉRENCE

21-24 mai 2024 I Le Cap, Afrique du Sud

PRÉPAREZ-VOUS POUR L'ÉVÉNEMENT ID4D DE LA DÉCENNIE!

APERÇU

ID4Africa 2024 : L'Assemblée Générale Annuelle (AGA) revient encore plus grande et meilleure que jamais avec un programme exceptionnel pour vous offrir une expérience immersive et inégalée de partage de connaissances avec une approche originale et innovante pour aborder les questions d'Identité en Afrique. La réunion de cette année revêt une importance particulière car elle marque le 10ème anniversaire de la création d'ID4Africa et l'aube du mouvement ID4D. Accueillie et organisée par ID4Africa, cette édition spéciale de l'AGM se tiendra au Cape Town International Convention Centre 2 (CTICC 2), niché dans la ville spectaculaire du Cap, pour réunir plus de 2000 experts et praticiens de près de 100 pays (dont plus de 50 pays africains) qui se consacrent au développement de l'identité.

Compte tenu de l'importance des commémorations spéciales de cette année, l'AGA se déroulera sur 4 jours pleins d'action au lieu des 3 habituels, afin d'offrir davantage d'opportunités de délibérations ciblées, de brainstorming, de collaboration et de réseautage par le biais d'une variété d'activités accessibles à tous les participants inscrits. C'est un événement que vous ne voudrez pas manquer!

THÈME ET OBJECTIFS DU PROGRAMME

LE THÈME D'ID4AFRICA 2024 EST...

L'identité numérique comme DPI : favoriser la confiance, l'inclusion et l'adoption

Ce thème comporte deux axes de délibération. Le premier met en avant l’approche spécifique du développement de l’identité numérique. Nous soutenons qu’envisager l’identité numérique à travers le prisme du DPI constitue une approche puissante présentant de nombreux avantages. Le DPI peut être comparé à l’infrastructure routière et autoroutière qui sous-tend la circulation des marchandises et la prestation de services dans le monde physique. Le DPI représente l’infrastructure essentielle requise pour que les économies et les individus puissent interagir de manière transparente dans le monde numérique. Il s’agit d’un changement fondamental dans la façon dont nous abordons la transformation numérique, soulignant l’importance de systèmes numériques interopérables, sécurisés et centrés sur l’utilisateur, ancrés sur l’identité en tant que DPI pour stimuler le progrès et l’innovation.

la première partie du thème souligne que la simple réflexion sur l’adoption d’une identité numérique est insuffisante ; il faut également explorer la voie la plus appropriée pour y parvenir. Nous verrons que cette voie capitalise nécessairement sur les circonstances uniques d'un pays, ses atouts, ses capacités et ses capacités et sera différente selon les pays. En concentrant la première partie de notre thème sur l’identité numérique en tant que DPI, nous signalons l’importance d’explorer la voie et pas seulement l’objectif.

Dans ce contexte, le système d’identité numérique doit répondre à des contraintes et conditions préalables spécifiques pour garantir qu’il réponde efficacement à son objectif. Parmi les conditions préalables qui nécessitent une attention particulière, trois aspects ressortent par leur importance exceptionnelle : la confiance, l'inclusion et l'adoptionUn système d'identité numérique ou un DPI fiable, inclusif et facilement adopté par les parties prenantes pour soutenir leur prestation de services est un facteur clé du succès de toute initiative de transformation numérique au niveau national. Cela représente la deuxième partie de notre thème cette année, où non seulement nous examinons l'identité numérique à travers le prisme DPI, mais nous approfondissons également les actions critiques nécessaires pour garantir la fiabilité, l'inclusivité, l'accessibilité et l'adoption généralisée à l'échelle de la population.

En résumé, le thème de l'AGA 2024 reconnaît que l'identité numérique est un élément fondamental du DPI d'un pays, mais il va plus loin en explorant ce qu'il faut pour assurer la confiance, l'inclusion et l'adoption à l'échelle de la population.

LES 4 PILIERS DU THÈME

IDENTITÉ NUMÉRIQUE COMME INFRASTRUCTURE

FAVORISER LA
CONFIANCE

FAVORISER
L’INCLUSION

ACCÉLÉRER LES CAS D'UTILISATION

Ce thème est le fondement sur lequel nous construisons un programme passionnant et ambitieux de 4 jours, s'étendant au-delà des 3 jours habituels, pour approfondir tous les aspects de ce sujet crucial. Le programme de l'AGA 2024 continue dans la tradition de fournir un contenu de premier ordre que vous attendez des événements ID4Africa.

PROGRAMME DE L'AGA EN UN COUP D'ŒIL

Pour commémorer tout particulièrement cet anniversaire marquant, la conférence prolongée de 4 jours de l'AGA propose un programme impressionnant de 13 séances plénières multisectorielles (PS0 à PS12) qui se dérouleront les Jours 1 à 3, et un total combiné de 8 ateliers et forums simultanés le Jour 4. Les plénières seront diffusées en direct depuis la scène de l'événement pour les participants à distance. Parallèlement à ces sessions, une exposition technologique de classe mondiale et une session d'activités supplémentaires innovante "IA en pratique" toutes deux jointes à la conférence, se dérouleront consécutivement jusqu'au Jour 3.

PLÉNIÈRES DE L'AGA EN UN COUP D'ŒIL

PLÉNIÈRES DU JOUR 1 EN UN COUP D'ŒIL

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

PLÉNIÈRES DU JOUR 2 EN UN COUP D'ŒIL

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

PLÉNIÈRES DU JOUR 2 EN UN COUP D'ŒIL

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

ATELIERS ET FORUMS DU JOUR 4

ATELIERS ET FORUMS DE LA MATINÉE EN UN COUP D'ŒIL

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

ATELIERS ET FORUMS DE L'APRÈS-MIDI EN UN COUP D'ŒIL

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

AINSI QU'UNE EXPOSITION DE 3 JOURS ET UNE EXPÉRIENCE IA PRATIQUE

La zone de réseautage et d'exposition d'ID4Africa 2024 présentera plus de 110 fournisseurs de solutions et innovateurs technologiques de premier plan du monde entier. Mais ce n'est pas tout ! Nous sommes également ravis d'introduire un nouvel élément inédite :  "IA en pratique" (qui se déroulera les Jours 2 et 3 de la conférence). Cette expérience dynamique offre aux participants la possibilité de constater de visu l'impact potentiel de l'IA générative sur l'écosystème de l'identité à travers des plateformes telles que l'identité nationale, l'état civil, les plateformes de protection sociale, les systèmes de paiement, les systèmes de règlement des griefs, les solutions biométriques, et bien d'autres encore !

EXPECTED
OUTCOMES

Le programme de l'AGA 2024 est conçu pour soutenir les résultats suivants :

1. Partager les politiques, les meilleures pratiques et les normes mondiales pour développer des programmes d'identification réussis, y compris l'état civil, l'identité légale et numérique.
2. Identifier les voies d'harmonisation des pratiques et des données entre les secteurs, les pays et les régions.
3. Mettre en évidence les différentes approches de la transformation numérique, y compris l'infrastructure publique numérique émergente ancrée sur l'identité numérique. 
4. Promouvoir un dialogue inclusif entre les parties prenantes (gouvernement, société civile, acteurs du développement et secteur privé) afin d'aborder les risques associés aux systèmes d'identité numérique et de mettre en œuvre des stratégies d'atténuation efficaces.
5. Identifier les facteurs clés de succès en mettant l'accent sur la confiance et l'inclusion (en particulier le genre), l'expérience de l'utilisateur et les leçons tirées de la mise en œuvre responsable de l'identité numérique, y compris la protection des données et de la vie privée.
6. Examiner les politiques réussies et l'environnement juridique et réglementaire habilitant qui se sont avérés accélérer l'adoption et fournir des garde-fous pour des mises en œuvre sûres.
7. Explorer les stratégies visant à maximiser l'impact des actifs numériques grâce à des cas d'utilisation qui favorisent l'engagement de la population et l'autonomisation des individus.
8. Examiner les innovations, à la fois technologiques et dans les processus d'affaires, qui ont le potentiel de changer la donne pour la transformation numérique et l'adoption de l'identité numérique à travers le continent.
9. Cultiver le dialogue et les collaborations tout au long du programme de la conférence et plus particulièrement au cours des ateliers d'une journée.
10. Offrir une exposition pratique de solutions de pointe grâce à une exposition exceptionnelle de classe mondiale.

8:30 - 9:00

PS0: DISCOURS DE BIENVENUE & PROGRAMME DE L’ID4D

Ouverture de la Conférence
Maître de cérémonie
 
Discours d’ouverture : État de lieux d'ID4Africa et programme de l’ID4D
Dr Joseph J. Atick, PDG ID4Africa

En commémoration du 10e anniversaire d'ID4Africa et du mouvement ID4D, ce discours revient sur les progrès réalisés jusqu'à présent, évalue de manière critique le paysage mondial actuel de l'identité numérique et l'état actuel d'ID4Africa. Reconnaissant le caractère inévitable de la transformation numérique de la société, le discours présente une vision qui encourage la participation collaborative de toutes les parties prenantes, y compris la société civile, au processus de transformation fondamentale. Il approfondit les stratégies de processus commerciaux et met en évidence les garde-fous nécessaires pour accélérer et achever la transformation numérique, inspirer la confiance du public et garantir des avantages inclusifs pour tous. De plus, le discours d'ouverture définit les attentes pour les quatre jours à venir, fournissant un guide indispensable au programme.

Dr. Joseph J. ATICK

ID4Africa

9:00 – 10:30

PS1: LE RAPPORT AFRICAIN SUR L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE (PARTIE I/II)

Cette session plénière est la Partie 1 d'un aperçu en deux parties (PS1 et PS2). Au cours de cette session, 4 autorités africaines de l'identité font le point sur l'état d'avancement de leurs projets d'identité numérique respectifs. Ils soulignent les progrès réalisés au cours de l'année écoulée, expliquent les décisions stratégiques et architecturales qu'ils ont prises et mettent en lumière les garanties vitales et les modèles d'engagement qu'ils ont adoptés pour garantir l'adoption responsable de l'identification numérique à l'échelle de la population.

Ceci sera ensuite suivi d'un segment de questions-réponses et de participation du public, comprenant un échange de savoir-faire axé sur les sujets suivants :

Stratégie et options en matière de titres d’identité
Protection des données et garanties
Authentification pour la prestation de services
Numéros d'identité uniques : leur attribution et leur utilisation sectorielle
Intégration à distance dans les systèmes d'identité numérique
Les défis de la citoyenneté et de la nationalité

L'objectif est de s'engager dans une analyse comparative des approches de résolution de problèmes adoptées par les 4 pays, créant un ensemble d'informations fiables, partageables et applicables qui peuvent être utilisées par d'autres.
 
Hôte
Dr Joseph J. Atick, PDG, ID4Africa
 
PAYS PRÉSENTÉS
 
• ÉTHIOPIE
Yodahe ZEMICHAEL, Directeur Exécutif, Programme national d'identification (NIDP) ; et Ambassadeur ID4Africa

• KENYA
Amb. Prof. Julius BITOK, Secrétaire Principal, Département d'État pour l'immigration et les services aux citoyens, Ministère de l'Intérieur et de l'Administration nationale

• NIGÉRIA
Engr. Abisoye Coker-Odusote, Directrice Générale / PDG, Commission nationale de gestion de l'identité (NIMC) ; et Ambassadrice ID4Africa

• TOGO
Silété Devo, Directeur Général, Agence Nationale d'Identification ; et Ambassadeur ID4Africa

PARTICIPATION DU PUBLIC

Dr. Joseph J. ATICK

ID4Africa

Yodahe ZEMICHAEL

Programme national d'identification (NIDP), et Ambassadeur ID4Africa, Éthiopie

Amb. Prof. Julius BITOK

Département d'État pour l'immigration et les services aux citoyens, Ministère de l'Intérieur et de l'Administration nationale

Silété DEVO

Agence Nationale d'Identification, et Ambassadeur ID4Africa

Engr. Abisoye COKER-ODUSOTE

Commission Nationale de Gestion de l'Identité (NIMC) et Ambassadrice ID4Africa, Nigéria

10:30 – 11:30

OUVERTURE DE L'EXPOSITION & RÉSEAUTAGE

11:30 – 13:00

PS2 : LE RAPPORT AFRICAIN SUR L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE (PARTIE II/II)

Ceci est la suite et deuxième partie. Au cours de cette session, les 4 prochaines autorités africaines de l'identité font le point sur leurs projets d'identité numérique respectifs. Ils soulignent les progrès réalisés au cours de l'année écoulée, expliquent les décisions stratégiques et architecturales qu'ils ont prises et mettent en lumière les garde-fous indispensables et les modèles d'engagement qu'ils ont adoptés pour garantir l'adoption responsable de l'identification numérique à l'échelle de la population.

Ceci sera ensuite suivi d'un segment de questions-réponses et de participation du public, comprenant un échange de savoir-faire axé sur les sujets suivants :

• Politiques d’identification sans distinction de sexe
• Inscription des mineurs
• Lien avec l'enregistrement des naissances
• Gestion des identités dans les zones rurales ou sans connectivité
• Intégration de personnes sans preuve d'existence

L'objectif est de s'engager dans une analyse comparative des approches de résolution de problèmes adoptées par les 4 pays, créant un ensemble d'informations fiables, partageables et applicables qui peuvent être utilisées par d'autres.

Hôte
Dr Joseph J. Atick, , PDG, ID4Africa

PAYS PRÉSENTÉS
 
• AFRIQUE DU SUD
Sihle Mthiyane, Directeur en Chef, Politique et stratégie, Ministère de l'Intérieur

• RWANDA
Josephine Mukesha, Directrice Générale, Agence Nationale d'Identification (NIDA) ; et Ambassadrice ID4Africa

• SIERRA LEONE
Mohamed Mubashir MASSAQUOI, Directeur Général et Chef du service d’enregistrement, Autorité nationale de l'état civil (NCRA); et Ambassadeur ID4Africa

• LIBÉRIA
Zeze REED, Directeur Exécutif Adjoint, Registre national d'identification ; et Ambassadeur ID4Africa

 PARTICIPATION DU PUBLIC

Dr. Joseph J. ATICK

ID4Africa

Sihle MTHIYANE

Ministère de l'Intérieur, Afrique du Sud

Josephine MUKESHA

Agence Nationale d'Identification (NIDA) ; et Ambassadrice ID4Africa

Mohamed M. MASSAQUOI

Autorité nationale de l'état civil (NCRA); et Ambassadeur ID4Africa, Sierra Leone

Zeze REED

Registre national d'identification ; et Ambassadeur ID4Africa, Liberia

13:00 – 14:15

DÉJEUNER ET RÉSEAUTAGE

14:15 – 15:45

PS3 :ACCÉLÉRER L'IMPACT : CAS D'UTILISATION DE L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE

L'accent de cette session est mis sur les applications dans le monde réel et l'utilité pratique de l'identité numérique dans un contexte de développement plus large. Il présente un large éventail de cas où l’identité numérique s’est avérée efficace pour faciliter la prestation de services et responsabiliser les individus. Tout en couvrant un large éventail de cas d'utilisation, la session se concentre particulièrement sur les scénarios prioritaires qui stimulent la demande d'identité numérique, accélèrent son impact et améliorent la durabilité de l'écosystème numérique en apportant une valeur substantielle tout en réduisant les accrocs et les coûts de transaction. De plus, la session souligne des considérations cruciales dans la conception de ces cas d'utilisation, telles que le centrage sur l’utilisateur, l'interopérabilité, la confidentialité, la protection des données et la sécurité.

Modérateur
Jonathan Marskell, Principal Chargé de Programme, Initiative ID4D, Banque Mondiale 

CAS D'UTILISATION PAR PAYS

• Le parcours des Philippines vers une digitalisation totale du gouvernement ancré sur l'identification numérique
Dr. Claire Dennis S. MAPA, Sous-secrétaire, Statisticien National et Registraire Général de l'État Civil, Autorité Philippine des Statistiques (PSA), Philippines
Emily R. PAGADOR, Statisticienne Nationale Adjointe, Service de Développement et de Gestion des Cas d'Utilisation, Bureau d'Enregistrement PhilSys, Philippines

• Les avantages d'Aadhaar en tant que DPI en Inde
Dr. Prabal PRATAP, Directeur de la Technologie, Division de l'Utilisation d'Aadhaar, Autorité d'Identification Unique de l'Inde (UIDAI), Inde

• L'infrastructure numérique de la Tunisie pour permettre la fourniture d'un service universel
Sofiene HEMISSI, PDG, Smart Tunisian Technoparks, Tunisie

• Révolutionner la prestation des services publics en Indonésie
Dr. Teguh SETYABUDI, Directeur Général de la Population et de l'État Civil (Dukcapil), Ministère de l'Intérieur, Indonésie

PARTICIPATION DU PUBLIC

Jonathan MARSKELL

Banque Mondiale

Dr. Claire Dennis S. MAPA

Autorité Philippine des Statistiques (PSA), Philippines

Emily R. PAGADOR

Bureau d'Enregistrement PhilSys, Philippines

Dr. Prabal PRATAP

Autorité d'Identification Unique de l'Inde (UIDAI), Inde

Sofiene HEMISSI

Smart Tunisian Technoparks, Tunisie

Dr. Teguh SETYABUDI

Population et l'État Civil (Dukcapil), Ministère de l'Intérieur, Indonésie

15:45 – 16:45

RAFRAÎCHISSEMENTS ET RÉSEAUTAGE

16:45 – 18:30

PS4 : L'APPROCHE DPI DE L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE

Cette session commence par le segment 1, avec une table ronde multiperspective qui explore les divers scénarios dans lesquels les Infrastructures Publiques Numériques (Digital Public Infrastructure en anglais, ou DPIs) offrent une approche supérieure de la transformation numérique du gouvernement, par opposition à la simple digitalisation des services. La discussion approfondit l’éventail de choix et d’options architecturales dont disposent les gouvernements pour élaborer leurs DPI intégrés. Ces options englobent la construction de solutions sur mesure basées sur les biens publics numériques existants (Digital Public Goods en anglais, ou DPGs), l'achat de composants DPI prêts à l'emploi adhérant aux normes ouvertes et l'exploration de modèles hybrides. Le panel explorera les exigences en matière de capacité, les risques associés, les garanties nécessaires, les considérations de durabilité, les contraintes d'interopérabilité et les différents niveaux d'effort et de temps associés à chaque voie.

Le segment 2 comprend une présentation phare qui examine le pouvoir de la collaboration entre les autorités chargées de l'identité et des TIC pour le développement de DPI fondamentales au service de la transformation numérique. Il examine les leçons tirées de l'Ouganda. Il s’ensuit, dans le segment 3, un panel multipartite d'experts de 3 pays africains. Ces praticiens de première ligne, qui font partie intégrante de la mise en œuvre de leurs stratégies nationales DPI respectives, partagent leurs perspectives uniques sur l'exploitation des DPI pour la transformation numérique. Ils mettent en lumière les choix pratiques qu’ils envisagent de faire et les défis anticipés à l’horizon, en mettant particulièrement l’accent sur la promotion des efforts de collaboration et d’harmonisation entre les divers acteurs gouvernementaux.

Hôte
Dr Joseph J. Atick, PDG, ID4Africa
 
S1 : DE LA DIGITALISATION AU DPI : PANEL POLITIQUE
 

Tahina Michel RAZAFINDRAMALO, Ministre auprès du Ministère du Développement Numérique, de la Transformation Numérique, des Postes et Télécommunications, Présidence de la République de Madagascar

• Robert OPP, Directeur du Numérique, PNUD

• Dr. Kanwaljit SINGH, Principal Chargé de Programme, DPI, Fondation Bill & Melinda Gates

• Nanjira SAMBULI, Chercheuse, Programme de Technologie et d'Affaires Internationales, Fondation Carnegie pour la paix internationale

S2 : PRÉSENTATION PLEINS FEUX

Une approche collaborative de l'identité et de la transformation numériques : le jumelage NIRA et NITA en Ouganda
• Rosemary Kisembo, Directrice Exécutive, Autorité Nationale d'Identification et d'Enregistrement (NIRA) ; et Ambassadrice ID4Africa, Ouganda

• Dr. Hatwib MUGASADirecteur Exécutif, Autorité Nationale des Technologies de l'Information (NITA), Ouganda

S3 : ÉVALUATION DE L’APPROCHE DPI EN AFRIQUE : Un panel multipartite

Mouhamed Mahi SY, Directeur des Systèmes d'Information, Agence Nationale pour la Couverture Maladie Universelle ; et Ambassadeur ID4Africa, Sénégal

Aissatou Ndiaye SY, Directrice des TIC, Ministère de la Communication, des Télécommunications et de l'Économie numérique ; et Ambassadrice Adjointe ID4Africa, Sénégal

Mphatso SAMBO, Secrétaire Principal, Bureau National d'Enregistrement ; et Ambassadeur ID4Africa, Malawi

Paul KATEMA, Directeur de l'e-Gouvernement, Ministère de l'Information et de la Digitalisation ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Malawi

Luke MATE, Directeur du Développement et du Support des Systèmes, Smart Zambia Institute; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Zambie

Lisuba KABANDA, Chef de Projet Adjoint, projet INRIS, Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité Intérieure, Zambie

Dr. Joseph J. ATICK

ID4Africa

Hon. Tahina Michel RAZAFINDRAMALO

Ministère du Développement Numérique, de la Transformation Numérique, des Postes et Télécommunications, Présidence de la République de Madagascar

Robert OPP

PNUD

Dr. Kanwaljit SINGH

Fondation Bill & Melinda Gates

Nanjira SAMBULI

Fondation Carnegie pour la paix internationale

Rosemary KISEMBO

Autorité Nationale d'Identification et d'Enregistrement (NIRA) ; et Ambassadrice ID4Africa, Ouganda

Dr. Hatwib MUGASA

Autorité Nationale des Technologies de l'Information (NITA), Ouganda

Mouhamed Mahi SY

Agence Nationale pour la Couverture Maladie Universelle ; et Ambassadeur ID4Africa, Sénégal

Aissatou Ndiaye SY

Ministère de la Communication, des Télécommunications et de l'Économie numérique ; et Ambassadrice Adjointe ID4Africa, Sénégal

Mphatso SAMBO

Bureau National d'Enregistrement ; et Ambassadeur ID4Africa, Malawi

Paul KATEMA

Ministère de l'Information et de la Digitalisation ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Malawi

Luke MATE

Smart Zambia Institute; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Zambie

Lisuba KABANDA

Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité Intérieure, Zambie

08:30 – 10:15

PS5 : LE SYMPOSIUM SOLUTIONS & TECH (PARTIE I/II)

Dans la première partie de cette session en deux parties, cinq principaux fournisseurs de solutions d'identité partagent une série de présentations ciblées, d'innovations, de développements et d'enseignements tirés de leurs déploiements réels. Le public peut interagir avec chaque intervenant au sein d'un segment de questions-réponses dédié qui suit chaque présentation.

Modérateur
Engr. Abisoye COKER-ODUSOTE, Directrice Générale / PDG, Commission nationale de gestion de l'identité (NIMC) ; et Ambassadrice ID4Africa

PRÉSENTATIONS

Transformation numérique via une gestion holistique et sécurisée des identités : une réussite africaine
H.E. Victor Domingos CANHEMBA JÚNIOR, Secrétaire Permanent, Ministère de l'Intérieur, Mozambique
Matthias Kar KÖHLERVice-président TECURITY ®, Groupe Mühlbauer

Identifier la bonne approche : considérations clés pour la sélection et le déploiement d'un programme national d'identification numérique
Karim BENDADDA, Directeur Régional des Ventes, Afrique, IDEMIA

• Comment l’approche de l’identification numérique, basée sur la confiance, l’inclusion et l’adoption, contribue à construire une infrastructure publique numérique souveraine
Yann HAGUET, Vice-Président Exécutif, Pôle Identité, IN Groupe

• Voies efficaces pour créer des DPI : leçons de la Thaïlande, du Panama et du Chili
Tomas ANTOLIK, Directeur Exécutif, EMEA, Innovatrics

Débloquer l’Afrique numérique en utilisant les composants critiques du DPI, une étape à la fois
Suresh SETHI, Directeur Général et PDG, Protean eGov Technologies

Engr. Abisoye COKER-ODUSOTE

Commission Nationale de Gestion de l'Identité (NIMC) et Ambassadrice ID4Africa, Nigéria

H.E. Victor Domingos CANHEMBA JÚNIOR

Ministère de l'Intérieur, Mozambique

Matthias Kar KÖHLER

Mühlbauer Group

Karim BENDADDA

IDEMIA

Yann HAGUET

IN Groupe

Tomas ANTOLIK

Innovatrics

Suresh SETHI

Protean eGov Technologies

10:15 – 11:15

RAFRAÎCHISSEMENTS ET RÉSEAUTAGE

10:15 – 11:15

L’IA EN PRATIQUE (Partie I/IV)

Cette session supplémentaire est la première d'une série de 4 parties qui se déroule pendant les pauses dans un endroit clairement indiqué de la zone de réseautage et d'exposition. L'objectif de cette série exceptionnelle est de donner aux délégués l'opportunité de constater par eux-mêmes l'impact potentiel de l'IA générative sur l'écosystème de l'identité à travers des plateformes telles que l'identité nationale, l'état civil, les plateformes de protection sociale, les systèmes de paiement, les systèmes de règlement des griefs et les solutions biométriques. Plus précisément, la série met en évidence l'impact de l'IA à travers les domaines thématiques suivants :

• Amélioration de la prise en charge de la plateforme
• Assimilation rapide des connaissances
• Personnalisation efficace du code
• Déploiement d'automatisation et intégration / livraison continue (CI/CD)
• Application proactive d’analyse des journaux et de problèmes
• Génération de contenu dynamique

Cette séance est animée par

Parankusha Seshadri, Directeur, Conseil en Technologie, Ernst & Young

11:15 – 13:00

PS7 : LE SYMPOSIUM SOLUTIONS & TECH (PARTIE II/II)

La session se poursuit avec 5 autres des principaux fournisseurs de solutions d'identité partageant, dans une série de présentations ciblées, les innovations, les développements et les leçons tirées de leurs déploiements réels. Le public peut interagir avec chaque intervenant au sein d'un segment de questions-réponses dédié qui suit chaque présentation.

• Modérateur
Dr Lourino Alberto CHEMANE, Président de l'Institut National des Technologies de l'Information et de la Communication (INTIC) ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Mozambique

• Standardiser les pratiques d’identité : la clé de l’unité et de la sécurité de l’Afrique
Andreas KUBA, Vice-président mondial, Ventes, Veridos

• Intégrer l'identité mobile dans un paysage numérique en évolution : un modèle pour un avenir inclusif
Mark SULLIVAN, Directeur, Services Numériques, Canadian Bank Note

• Les systèmes d'identification pionniers de nouvelle génération de Maurice
Devendre GOPAUL, Secrétaire Permanent à la Division de l'Intérieur, Cabinet du Premier Ministre ; et Ambassadeur ID4Africa, Maurice
Sébastien GUÉRÉMY, Vice-président, Solutions d'identité numérique et de vérification, Thales

• Permettre des interactions sûres, sécurisées et transparentes tout au long du continuum des voyages et au-delà : pourquoi les gouvernements devraient adopter les titres d’identité numériques pour les voyages
Jeremy SPRINGALL, Responsable Mondial, SITA AT BORDERS

• Identité numérique instantanée et à la demande : cas d'utilisation dans les domaines du voyage, de la santé et de la finance
Sean ZHENG, PDG, EMPTECH

Dr Lourino Alberto CHEMANE

l'Institut National des Technologies de l'Information et de la Communication (INTIC) ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Mozambique

Andreas KUBA

Veridos

Mark SULLIVAN

Canadian Bank Note

Devendre GOPAUL

Cabinet du Premier Ministre ; et Ambassadeur ID4Africa, Maurice

Sébastien GUÉRÉMY

Thales

Jeremy SPRINGALL

SITA AT BORDERS

Sean ZHENG

EMPTECH

13:00 – 14:15

DÉJEUNER

14:15 – 16:15

SYMPOSIUM NIST : L'ÉTAT DE L'ART EN BIOMÉTRIE

Ce symposium exceptionnel réunit d'éminents experts en biométrie de l’Institut national des normes et de la technologie (National Institute of Standards and Technology en anglais, ou NIST), l'organisation basée aux États-Unis réputée pour établir des normes mondiales, établir des références de performance et fournir des lignes directrices. La session commence par une présentation du NIST et de ses activités d'évaluation, couvrant les concepts, les mesures et les cas d'utilisation biométriques de base. Puis, dans une série d’allocutions, elle approfondit les forces et les faiblesses des modalités du visage, de l'iris et des empreintes digitales. Chaque segment spécifique à une modalité met l'accent sur les capacités, les limites et les considérations d'utilisation pour la vérification d'identité. Le segment des visages met en lumière l'évaluation de la technologie de reconnaissance faciale (FRTE) du NIST, qui traite de la vérification 1-à-1, de la recherche 1-à-N, des gains de précision, des effets démographiques et du problème des jumeaux. Il couvre également l'évaluation de la technologie d'analyse du visage (FATE) englobant la détection de transformations, effets de qualité du visage, détection des attaques de présentation et vérification de l'âge. La section sur la reconnaissance de l'iris présente les résultats du benchmark Iris Exchange (IREX) et les compare aux résultats de la reconnaissance faciale. L'évaluation des empreintes digitales sans contact se concentre sur les performances, l'interopérabilité et les conseils de certification. La session se termine en abordant l'interaction humaine avec les dispositifs de capture biométrique et un panel de questions-réponses.

ORDRE DU JOUR CONFÉRENCIERS
1. Introduction au NIST
2. Les bases de la Biométrie
3. Visage – FRTE/FATE
4. Iris
5. Empreinte digitale sans contact
6. Interaction homme/appareil
7. Question / Réponse
1. Patrick GROTHER, Chef de Projet de Tests Biométriques, NIST

2. Craig WATSON, Responsable du Groupe Image, NIST

3. Mei Lee NGAN, Informaticienne, NIST

Patrick GROTHER

NIST

Craig WATSON

NIST

Mei Lee NGAN

NIST

16:15 – 17:15

RAFRAÎCHISSEMENTS ET RÉSEAUTAGE

16:15 – 17:15

L’IA EN PRATIQUE (Partie II/IV)

Cette session supplémentaire est la deuxième d'une série de 4 parties qui se déroule pendant les pauses dans un endroit clairement indiqué de la zone de réseautage et d'exposition. L'objectif de cette série exceptionnelle est de donner aux délégués l'opportunité de constater par eux-mêmes l'impact potentiel de l'IA générative sur l'écosystème de l'identité à travers des plateformes telles que l'identité nationale, l'état civil, les plateformes de protection sociale, les systèmes de paiement, les systèmes de règlement des griefs et les solutions biométriques. Plus précisément, la série met en évidence l'impact de l'IA à travers les domaines thématiques suivants :

• Amélioration de la prise en charge de la plateforme
• Assimilation rapide des connaissances
• Personnalisation efficace du code
• Déploiement d'automatisation et intégration / livraison continue (CI/CD)
• Application proactive d’analyse des journaux et de problèmes
• Génération de contenu dynamique

Cette séance est animée par
Parankusha SESHADRI, Directeur, Conseil en Technologie, Ernst & Young

17:15 – 18:30

PS8 : INTEROPÉRABILITÉ DES DONNÉES ET SYSTÈMES D'IDENTITÉ

La question de l’interopérabilité des systèmes d’identité continue de gagner en importance, portée par quelques cas d’utilisation importants. Cette session explore deux cas d’utilisation convaincants en Afrique. Le premier, abordé dans le segment 1 (S1), se concentre sur l'interopérabilité entre les systèmes d'identité humanitaire et les systèmes nationaux, en particulier dans le contexte des réfugiés et des personnes déplacées. La discussion s’étend au-delà des considérations opérationnelles et techniques pour inclure des mesures de protection, garantissant que l’interopérabilité profite aux individus en leur permettant de participer à l’économie numérique du pays hôte sans causer de préjudice. Le deuxième cas d'utilisation est lié aux programmes d'intégration régionale et continentale et à la libre circulation des personnes et des biens, tels que ceux promus par la CEDEAO, la SADC et la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). Dans le segment 2 (S2), un panel d'experts examine le rôle crucial que l'identité numérique peut jouer dans le soutien de ces programmes, tout en soulignant les défis d'interopérabilité qui restent à relever. La discussion englobe plusieurs perspectives, notamment les exigences politiques, juridiques et réglementaires, les pratiques commerciales et les exigences en matière d’infrastructure numérique.

Modérateur
Gail HODGES, Directrice Exécutive, Fondation Open ID

S1 : INTEROPÉRABILITÉ DE L'IDENTITÉ DANS LE CONTEXTE HUMANITAIRE

• Andrew HOPKINS, Chef de la Section de l'Identité Numérique et de l'Enregistrement, HCR

S2 : IDENTITÉ NUMÉRIQUE AU SERVICE DE L'INTÉGRATION RÉGIONALE ET CONTINENTALE INTEGRATION

Tumelo RABOLETSI, Secrétaire Principal, Ministère du Gouvernement Local, de la Chefferie, des Affaires Intérieures et de la Police, et Ambassadeur ID4Africa, Lesotho
Dr. Victor AMADI, Chercheur, Centre de Droit Comparé en Afrique, Université du Cap, Afrique du Sud
Albert SIAW-BOATENG, Directeur, Libre Circulation des Personnes, Migration et Coopération Transfrontalière, CEDEAO
Rule Jimmy OPELO, Permanent Secretary, Ministry of Labour and Home Affairs, Botswana

Gail HODGES

Fondation Open ID

Andrew HOPKINS

HCR

Tumelo RABOLETSI

Ministère du Gouvernement Local, de la Chefferie, des Affaires Intérieures et de la Police, et Ambassadeur ID4Africa, Lesotho

Dr. Victor AMADI

Université du Cap, Afrique du Sud

Albert SIAW-BOATENG

CEDEAO

Rule Jimmy OPELO

Ministère du Travail et des Affaires Intérieures, Botswana

08:30 – 10:30

PS9 : GESTION AVANCÉE DES TITRES NUMÉRIQUES

Cette session approfondit les modèles de titres numériques et la gestion des titres d’identité numériques. L'accent principal se concentre sur les trois innovations les plus récentes et les plus prometteuses : les portefeuilles numériques, les permis de conduire mobiles et les titres vérifiables. Alors que le paysage de l’identité numérique continue d’évoluer, la convergence des trois innovations offre une voie prometteuse pour une gestion de l’identité et des processus de vérification plus efficaces et plus sécurisés. La session est judicieusement structurée en trois segments distincts, chacun dirigé par une équipe d'experts de première ligne. Au sein de chaque segment, ces experts analysent en profondeur le modèle du titre, élucident sa mise en œuvre, soulignent ses avantages, décortiquent les normes sous-jacentes et évaluent son interaction avec les autres modèles.

Hôte
Dr Joseph J. Atick, PDG, ID4Africa

S1 : PORTEFEUILLES NUMÉRIQUES : MAXIMISER L'IMPACT DE L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE

Les portefeuilles numériques offrent un cadre attrayant pour la gestion des titres, présentant des avantages significatifs tant pour les particuliers que pour les organisations gouvernementales chargées de délivrer les titres. Ils responsabilisent les individus en fournissant un moyen pratique, efficace et hautement sécurisé de gérer et de partager leurs informations d'identité. De plus, ils servent de plate-forme flexible permettant aux informations d'identification émises par le gouvernement de jouer un rôle central dans l'authentification des identités au sein d'environnements de services tiers. Ce segment approfondit le monde des portefeuilles numériques, mettant en lumière leurs concepts opérationnels, les distinguant des applications mobiles traditionnelles, élucidant les cadres de confiance et de sécurité qu'ils utilisent et explorant des stratégies pour une intégration transparente dans les programmes d'identité existants afin d'accélérer leur adoption. En outre, la session souligne l'importance stratégique de l'approbation et de l'intégration par l'Union européenne du portefeuille européen d'identité numérique (EUDI) ainsi que de la disponibilité d'un portefeuille Open Source (INJI), créant une opportunité en or pour faire avancer le programme de développement dans le domaine de l'identité numérique.

• EUDI : un catalyseur pour l’avenir de l’identité numérique centrée sur la personne
Adam COOPER, Consultant Technique, Commission Européenne

• INJI : Le portefeuille numérique open source
Ramesh NARAYANAN, Directeur Technique, MOSIP


S2: DE mDL À mDOC : UNE APPROCHE STANDARDISÉE DE L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET DE LA FÉDÉRATION

Le permis de conduire mobile (Mobile Driver's License en anglais, ou mDL) est une norme d'identité numérique visant à l'origine à transformer le permis de conduire physique traditionnel en un format numérique sécurisé et facilement accessible stocké sur un smartphone. Il a évolué vers le concept de « mDoc » (Mobile Document) en élargissant sa portée au-delà du simple permis de conduire pour inclure d'autres types de documents d'identité et de qualification. Aujourd'hui, mDoc représente un cadre pour la vérification de l'identité numérique, y compris les applications présentielles et en ligne. Cette session explore l'évolution cruciale de mDoc, en mettant l'accent sur ses normes et son interopérabilité, ses mesures de sécurité robustes, ses capacités de stockage efficaces et la capacité de l'utilisateur à partager de manière sélective des informations pertinentes. En outre, il élucide les points d'intersection et de différenciation entre mDoc et le portefeuille européen d'identité numérique (EUDI), offrant des informations précieuses sur le paysage en évolution de l'identité numérique.

• Michael McCaskill, Directeur de la Gestion des Identités, Association Américaine des Administrateurs de Véhicules Automobiles (AAMVA)
• Loffie Jordaan, Architecte de Solutions d'Affaires, AAMVA


S3 : DE LA POLITIQUE À LA RÉALITÉ : UN PARCOURS NON TECHNIQUE POUR INTÉGRER DES TITRES VÉRIFIABLES

Ce segment explique comment les titres vérifiables peuvent être intégrées dans l'infrastructure et les processus d'identité existants, en expliquant les analyses de rentabilisation pour ce faire. Il commence par une introduction concise aux titres vérifiables et à leur rôle pour permettre aux citoyens de prouver leur identité et d'accomplir des tâches en ligne, rapidement et en toute sécurité. Il fournit ensuite un aperçu général des normes et protocoles (par exemple W3C VC et DID) qui sous-tendent l'authentification décentralisée de l'identité et permettent à ces titres numériques de fonctionner avec d'autres technologies telles que les portefeuilles numériques. En utilisant l'exemple du NDI Wallet du Bhoutan – le premier portefeuille d'identité nationale au monde – la session met en lumière la manière d'intégrer les portefeuilles et les titres numériques à ce qui existe déjà, et comment cela peut promouvoir la sécurité et l'inclusion. Il met également en lumière un cas d’utilisation émergent dans un pays africain.


• Kim Hamilton Duffy, Directrice Exécutive, Fondation pour l'Identité Décentralisée (DIF)
• Jacques Von Benecke, Directeur Technique, Programme National d'Identité Numérique du Bhoutan
• Ankur Banerjee, Directeur Technique, Cheqd


S4 : QUESTIONS ET RÉPONSES + TABLE RONDE COUVRANT LA PS9 (S1-S3)

 

Dr. Joseph J. ATICK

ID4Africa

Adam COOPER

Commission Européenne

Ramesh NARAYANAN

MOSIP

Michael McCASKILL

Association Américaine des Administrateurs de Véhicules Automobiles (AAMVA)

Loffie JORDAAN

Association Américaine des Administrateurs de Véhicules Automobiles (AAMVA)

Kim HAMILTON DUFFY

Fondation pour l'Identité Décentralisée (DIF)

Jacques VON BENECKE

Programme National d'Identité Numérique du Bhoutan

Ankur BANERJEE

Cheqd

10:30 – 11:30

RAFRAÎCHISSEMENTS ET RÉSEAUTAGE

10:30 – 11:30

ES3: L’IA EN PRATIQUE (Partie III/IV)

Cette session supplémentaire est la troisième d'une série de 4 parties qui se déroule pendant les pauses dans un endroit clairement indiqué de la zone de réseautage et d'exposition. L'objectif de cette série exceptionnelle est de donner aux délégués l'opportunité de constater par eux-mêmes l'impact potentiel de l'IA générative sur l'écosystème de l'identité à travers des plateformes telles que l'identité nationale, l'état civil, les plateformes de protection sociale, les systèmes de paiement, les systèmes de règlement des griefs et les solutions biométriques. Plus précisément, la série met en évidence l'impact de l'IA à travers les domaines thématiques suivants :

• Amélioration de la prise en charge de la plateforme
• Assimilation rapide des connaissances
• Personnalisation efficace du code
• Déploiement d'automatisation et intégration / livraison continue (CI/CD)
• Application proactive d’analyse des journaux et de problèmes
• Génération de contenu dynamique

11:15 – 13:00

PS10 : LA TRILOGIE DES GARDE-FOUS (PARTIE I/III) 
            GOUVERNANCE DE L'IDENTITÉ NUMÉRIQUE

Cette session aborde le sujet crucial de la gouvernance de l'identité numérique, élucidant son importance primordiale dans le paysage actuel. Il navigue dans le réseau complexe de la gestion et de la supervision des identités numériques, mettant en lumière le rôle central que joue la gouvernance pour garantir la sécurité, la confidentialité et l’efficacité. La séance explore la manière dont des cadres de gouvernance solides sont essentiels pour établir la confiance et la crédibilité dans les interactions numériques, qu'il s'agisse des services gouvernementaux, des transactions financières ou des engagements en ligne. En examinant des études de cas et les meilleures pratiques du monde réel (de bas en haut), la session souligne les mesures proactives nécessaires pour atténuer les risques, faire respecter les droits des utilisateurs et favoriser un écosystème d'identité numérique transparent et interopérable.

Modérateur
Dr Sarah Lister, Cheffe du Bureau de Gouvernance pour l'Appui aux Politiques et aux Programmes, PNUD

S1: CHALLENGES & OPPORTUNITIES FOR GOVERNANCE OF DIGITAL ID

L'hon. Shakeel SHABBIR AHMED, Député, Assemblée Nationale du Kenya
L'hon. Gladys GANDA, Députée et Présidente du Comité du Budget, Malawi
L'hon. Mariama Ella GOBA, Députée chargée de la Communication, de la Technologie et de l'Innovation, District de Kenema, Sierra Leone
Sati Lou Madeleine TOUVOLI, Membre de la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles, Assemblée Nationale, Côte d'Ivoire

S2 : CADRES

• Cadre de gouvernance normative internationale existant
Risa Arai, Spécialiste de Programme, Identité Juridique, PNUD

S3 : PERSPECTIVES DE PAYS 

Alexandre Marie YOMO, Directeur Général, Bureau National de l'Etat Civil (BUNEC), Cameroun
Tulimeke MUNYIKA, Directrice du Registre National de la Population, de l'Identification et de la Production, Département de l'État Civil, Ministère de l'Intérieur, de l'Immigration, de la Sûreté et de la Sécurité ; et Ambassadrice ID4Africa, Namibie
Dr Aminah ZAWEDDE, Secrétaire Permanent, Ministère des Technologies de l'Information et de la Communication et de l'Orientation Nationale, Ouganda
Percy CHINYAMA, Coordonnateur National, Smart Zambia Institute, Zambie

 

Dr. Sarah LISTER

PNUD

L'hon. Shakeel SHABBIR AHMED

Assemblée Nationale du Kenya

L'hon. Gladys GANDA

Assemblée Nationale du Malawi

L'hon. Mariama Ella GOBA

Assemblée Nationale de la Sierra Leone

Madeleine SATILOU GOLEMAN épouse TOUVOLI

Assemblée Nationale, Côte d'Ivoire

Risa ARAI

PNUD

Alexandre Marie YOMO

Bureau National de l'Etat Civil (BUNEC), Cameroun

Tulimeke MUNYIKA

Ministère de l'Intérieur, de l'Immigration, de la Sûreté et de la Sécurité ; et Ambassadrice ID4Africa, Namibie

Dr Aminah ZAWEDDE

Ministère des Technologies de l'Information et de la Communication et de l'Orientation Nationale, Ouganda

Percy CHINYAMA

Smart Zambia Institute, Zambie

13:00 – 14:15

DÉJEUNER

14:15 – 14:30
SÉANCE SPÉCIALE

ANNONCE DE L'AGA 2025

14:30 – 16:00

PS11 : LA TRILOGIE DES GARDE-FOUS (PARTIE II/III) 

CONSTRUIRE LA CONFIANCE, PROTÉGER LES DROITS DE L'HOMME : DÉMYSTIFIER LA CONTRIBUTION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE À L'IDENTITÉ JURIDIQUE POUR TOUS

Les organisations de la société civile (OSC) en Afrique et dans le monde apportent d’importantes contributions pour faire progresser l’accès universel à l’identité juridique pour tous. Les contributions vont des recommandations de conception de services pour divers processus opérationnels, aux initiatives d'autonomisation juridique, à la recherche et à l'engagement communautaire, à la participation aux mécanismes de surveillance et au plaidoyer en faveur de garanties juridiques et politiques appropriées. Cependant, les compétences, les connaissances et les modalités efficaces permettant de travailler avec et d’exploiter l’expertise de la société civile ne sont pas toujours largement comprises par les autres acteurs poursuivant l’objectif commun de systèmes d’identification numérique inclusifs et sûrs. Ce panel rassemble d'éminents individus et organisations de la société civile qui travaillent avec les communautés, les acteurs gouvernementaux et les partenaires de développement internationaux pour promouvoir un accès équitable, protéger contre les préjudices et permettre la pleine participation des individus au sein de la société. La session met en lumière les différents types de contributions des OSC et les opportunités d'améliorer la participation et la collaboration. Les panélistes partagent des recherches et des pratiques qui peuvent aider les gouvernements à mieux concevoir des systèmes d'identité plus inclusifs et plus sûrs pour soutenir les objectifs de développement, et discutent des moyens de parvenir à un discours multipartite plus efficace autour des compromis difficiles qui surviennent parfois lors de l'introduction d'un nouveau système d’identification numérique.

Modérateur
Matthew McNaughton, Praticien du Développement Numérique, Co-Develop

PANÉLISTES

• Sulemana Braimah, Directeur Exécutif, Fondation des Médias d'Afrique de l'Ouest
• Marianne Díaz Hernández, Chargée de Campagne Mondiale, AccessNow
• Pam Dixon, Fondatrice et Directrice Exécutive, World Privacy Forum
• Nashilongo Gervasius, Chercheuse en Politique Technologique, Université des Sciences et Technologies, Namibie
• Elizabeth Atori, Juriste, Initiative pour les Droits Sociaux et Économiques (ISER), Ouganda
• Prof. Mame Penda Bâ, Chercheuse et Enseignante, Sciences Politiques, Université Gaston Berger, Saint-Louis, Sénégal
• Mariam Jamal, Responsable du Programme des Droits Numériques, Haki na Sheria Initiative, Kenya

Matthew McNAUGHTON

Co-Develop

Sulemana BRAIMAH

Fondation des Médias d'Afrique de l'Ouest

Marianne DÍAZ HERNÁNDEZ

AccessNow

Pam DIXON

World Privacy Forum

Nashilongo GERVASIUS

Université des Sciences et Technologies, Namibie

Elizabeth ATORI

Initiative pour les Droits Sociaux et Économiques (ISER), Ouganda

Prof. Mame Penda BÂ

Université Gaston Berger, Saint-Louis, Sénégal

Mariam JAMAL

Haki na Sheria Initiative, Kenya

16:00 – 17:00

RAFRAÎCHISSEMENTS ET RÉSEAUTAGE

16:00 – 17:00

ES4: L’IA EN PRATIQUE (Partie IV/IV)

Cette session supplémentaire est la quatrième d'une série de 4 parties qui se déroule pendant les pauses dans un endroit clairement indiqué de la zone de réseautage et d'exposition. L'objectif de cette série exceptionnelle est de donner aux délégués l'opportunité de constater par eux-mêmes l'impact potentiel de l'IA générative sur l'écosystème de l'identité à travers des plateformes telles que l'identité nationale, l'état civil, les plateformes de protection sociale, les systèmes de paiement, les systèmes de règlement des griefs et les solutions biométriques. Plus précisément, la série met en évidence l'impact de l'IA à travers les domaines thématiques suivants :

• Amélioration de la prise en charge de la plateforme
• Assimilation rapide des connaissances
• Personnalisation efficace du code
• Déploiement d'automatisation et intégration / livraison continue (CI/CD)
• Application proactive d’analyse des journaux et de problèmes
• Génération de contenu dynamique

17:15 – 18:30

PS12 : LA TRILOGIE DES GARDE-FOUS (PARTIE III/III)

RÉFORME DES CADRES JURIDIQUES POUR LA GESTION DE L'IDENTITÉ

Ce panel examine les diverses réformes juridiques réalisables qui ont été – et devraient être – entreprises pour ouvrir le droit à l'accès à l'identification à toutes les personnes dans un pays. Cela part de la considération fondamentale de l’identification en tant que processus administratif entrepris par l’État pour connaître sa population. La séance explore les actions qui pourraient être entreprises pour identifier et combler les lacunes, en utilisant les expériences vécues pour mettre en évidence les défis sur ce qui fonctionne – et ce qui ne fonctionne pas. Une attention particulière est accordée à la garantie que les cadres juridiques sont compatibles avec l'ère numérique, qu'ils respectent et soutiennent les garanties et les catalyseurs, et qu'une attention particulière est accordée à l'engagement avec la société dans le cadre d'une réforme juridique participative.

Modérateurs

• Conrad Daly, Avocat Principal, Développement Humain et Technologie, Vice-présidence Juridique, Unité de Politique Opérationnelle, Banque Mondiale
• Nay Constantine, Expert Juridique et Spécialiste de la Gouvernance des Données, Initiative ID4D, Banque Mondiale

S1: THE ENABLING ECOSYSTEM FOR IDENTIFICATION

Cette séance examine l’environnement juridique plus large et les obligations sectorielles – notamment la protection sociale, les soins de santé universels, l’inclusion financière et d’autres objectifs similaires – qui impliquent, voire obligent, le gouvernement à développer des systèmes d’identification fondamentaux uniques et robustes pour atteindre ces objectifs.

PANÉLISTES

Mohamed OUZGANE, Gouverneur, Directeur des Libertés et de la Société Civile, Ministère de l'Intérieur, Maroc (à confirmer)
Josephine MUKESHA, Directrice Générale, Agence Nationale d'Identification (NIDA) ; et Ambassadrice ID4Africa, Rwanda
Edson GUYAI, Directeur par intérim, Gestion des Cartes d'Identité, Agence Nationale d'Identification (NIDA) ; et Ambassadeur ID4Africa, Tanzanie

S2 : PROTÉGER LES DROITS INDIVIDUELS

Cette session examine l'environnement des garanties – y compris la protection des données, les recours juridiques, l'accès à la justice et à l'information, ainsi que d'autres droits – et leur rôle dans l'élaboration des systèmes et la garantie d'un accès universel à l'identification.

PANÉLISTES

Dr Vincent OLATUNJI, Commissaire National / PDG, Commission Nigériane de Protection des Données (NDPC), Nigéria
Laura BINGHAM, Directrice Exécutive, Institut de Droit, d'Innovation et de Technologie (iLIT), Faculté de Droit Beasley de l'Université Temple
Jean AHOLOU, Coordinateur National, Projet WURI, Agence Nationale d'Identification des Personnes (ANIP), Bénin

S3 : ENGAGER LA SOCIÉTÉ : LES RÉFORMES JURIDIQUES COMME PROCESSUS PARTICIPATIF 

• Sihle Mthiyane, Directeur en Chef, Politique et stratégie, Ministère de l'Intérieur, Afrique du Sud
• Speaker TBA, Représentant des OSC, Afrique du Sud

Conrad DALY

Banque Mondiale

Nay CONSTANTINE

Banque Mondiale

Mohamed OUZGANE

Ministère de l'Intérieur, Maroc (à confirmer)

Edson GUYAI

Agence Nationale d'Identification (NIDA) ; et Ambassadeur ID4Africa, Tanzanie

Dr Vincent OLATUNJI

Commission Nigériane de Protection des Données (NDPC), Nigéria

Laura BINGHAM

Faculté de Droit Beasley de l'Université Temple

Jean AHOLOU

Agence Nationale d'Identification des Personnes (ANIP), Bénin

Sihle MTHIYANE

Afrique du Sud

Sihle MTHIYANE

Ministère de l'Intérieur, Afrique du Sud

Josephine MUKESHA

Agence Nationale d'Identification (NIDA) ; et Ambassadrice ID4Africa

08:30 – 10:30 Partie I/II

08:30 – 10:30 Partie I/II

08:30 – 10:30

ATELIER 1
LA CYBERSÉCURITÉ POUR LES PROFESSIONNELS DE L'IDENTITÉ

Organisation présidente : La Banque Mondiale

Cet atelier explore le lien crucial entre l'identification numérique et la cybersécurité. Alors que l'identification numérique devient essentielle à l'infrastructure publique numérique des pays et à la prestation de services, la nécessité de protéger ces systèmes contre les cybermenaces est plus pressante que jamais. Cet atelier est l'occasion de comprendre l'évolution de l'environnement de la cybersécurité, de tirer les leçons des meilleures pratiques internationales et d'unir les forces pour renforcer les systèmes d'identification numérique. Les participants apprendront à reconnaître les principaux risques de cybersécurité auxquels les professionnels de l'identité sont confrontés tout au long du cycle de vie de l'identité - de l'enregistrement initial et de la vérification de l'identité à l'authentification et au partage des données entre les secteurs - grâce à des scénarios interactifs, suivis de réflexions partagées par des experts en cybersécurité et des praticiens de l'identité sur la mise en œuvre de mesures de sécurité robustes. Cet atelier marque le début d'une communauté de praticiens dédiés au dialogue continu sur la cybersécurité, à l'échange de bonnes pratiques et de solutions innovantes pour construire des infrastructures publiques numériques résilientes capables de faire face aux cyber-défis d'aujourd'hui et de demain en Afrique.

PRÉSIDENT

Marie Eichholtzer, Spécialiste du Développement Numérique, Initiative ID4D, Banque Mondiale

INTERVENANTS

Ghislain de SALINS, Spécialiste Senior du Développement Numérique, Initiative ID4D, Banque Mondiale

Prof. Carsten MAPLE, Professeur d'Ingénierie des Cybersystèmes, Centre de Cybersécurité, Université de Warwick

Ibifuro APIAFI, Chargé de Compte Stratégique, Smile ID

Omar SEIDU FAROUK, Directeur des Opérations, MedTrack, Ghana

Chinenye CHIZEA, Responsable Technique et Architecte de Sécurité, Projet Digital ID4D, Nigéria

Teki AKUETTEH, Fondatrice et Directrice Exécutive, Africa Digital Rights' Hub, Ghana

Les autres intervenants seront annoncés ultérieurement.

Marie EICHHOLTZER

Banque Mondiale

Ghislain de SALINS

Banque Mondiale

Prof. Carsten MAPLE

Centre de Cybersécurité, Université de Warwick

Ibifuro APIAFI

Smile ID

Omar SEIDU FAROUK

MedTrack, Ghana

Chinenye CHIZEA

Projet Digital ID4D, Nigéria

Teki AKUETTEH

Africa Digital Rights’ Hub, Ghana

ATELIER 2
COMBLER LE GAP DE L'INCLUSION : AUTONOMISER LES DÉPLACÉS DE FORCE ET LES APATRIDES D'AFRIQUE GRÂCE À DES SYSTÈMES D'IDENTITÉ INCLUSIFS

Organisation présidant la séance : HCR

Cet atelier vise à faire progresser les stratégies de fourniture de services publics et privés aux personnes déplacées de force et apatrides, en mettant l'accent sur la mise en œuvre des politiques existantes et en explorant les opportunités d'engagement futures. La session est consacrée à doter les praticiens et les parties prenantes gouvernementales des connaissances pratiques nécessaires pour formuler des politiques, des principes et des meilleures pratiques qui renforcent les engagements entre le gouvernement, les organisations internationales, les ONG et le secteur privé. L’objectif est de favoriser l’inclusion des populations déplacées de force et apatrides dans les systèmes étatiques et les filets de protection sociale. En outre, l'atelier fournit des informations approfondies sur l'application des innovations numériques pour promouvoir l'inclusion tout au long du cycle de vie de ces personnes. L’un des principaux résultats est la promotion de collaborations proactives à travers le continent, combinant innovations numériques et stratégies centrées sur l’humain pour relever de manière globale les défis uniques liés à l’identification et à l’inclusion de ces populations.

PRÉSIDENTS

Andrew HOPKINS, Chef de la Section de l'Identité Numérique et de l'Enregistrement, HCR

Sanjay DHARWADKER, Auteur et Expert en Politique d'Identité, HCR

INTERVENANTS

Les intervenants seront annoncés ultérieurement.

Andrew HOPKINS

HCR

Sanjay DHARWADKER

HCR

FORUM 1 :
FORGER UNE SYNERGIE : UN SYSTÈME INTÉGRÉ DE GESTION DE L'ENREGISTREMENT CIVIL, DES STATISTIQUES VITALES (CRVS) ET DE L'IDENTITÉ (ID) POUR UN AVANTAGE MUTUEL

Organisation présidente : UNICEF

Ce forum souligne le rôle essentiel d'un système CRVSID intégré, en soulignant l'importance cruciale de la transition vers un système de gestion complet qui couvre toute la vie d'un individu, de la naissance à la mort. Il favorise le partage des connaissances entre les participants, approfondissant leur compréhension des stratégies réussies et des défis pratiques d'intégration. Le forum promeut également la collaboration et la mise en réseau entre les parties prenantes, notamment les responsables gouvernementaux, les organisations internationales et la société civile, afin de renforcer les efforts collectifs visant à mettre en place des systèmes CRVSID intégrés. Au-delà de la technologie et des pratiques commerciales, la session explore l'alignement des politiques et réglementations nationales avec l'intégration des systèmes CRVS et d'identification, garantissant la conformité juridique et une gouvernance efficace. Son objectif est de générer des recommandations et des stratégies concrètes pour les pays cherchant à passer à des systèmes CRVSID intégrés, en mettant l’accent sur la résolution de défis spécifiques et l’exploitation des meilleures pratiques. Cet atelier est l'occasion d'échanger des expériences, des idées et des meilleures pratiques pour faire progresser l'intégration des systèmes de gestion du CRVS et des cartes d'identité, conformément à l'agenda de l'UNLIA, et promouvoir l'accès universel à l'identité juridique.

PRÉSIDENT

Bhaskar Mishra, Spécialiste CRVS et Identité Juridique, UNICEF

INTERVENANTS

Martin BRATSCHI, Directeur Technique, CRVS, Vital Strategies

William MUHWAVA, Chef de la Section des Statistiques démographiques et sociales, Centre africain de statistique (ACS), UNECA

À déterminer, Rwanda

À déterminer, Ghana

À déterminer, Botswana

À déterminer, Tchad

Les autres intervenants seront annoncés ultérieurement

Bhaskar MISHRA

UNICEF

Martin Bratschi

Vital Strategies

William MUHWAVA

Centre africain de statistique (ACS), UNECA

10:30 – 11:00

PAUSE RÉSEAUTAGE  

11:00 – 13:00 Parties II/II

11:00 – 13:00

SUITE DES ATELIERS 1 & 2

FORUM 2 :
ACTIF PARTAGÉ DU CRVS AFRICAIN (ACSA) : MISE À JOUR 2024

Organisation présidente : OpenCRVS

Ce forum fait suite à l'atelier de l'ACSA à ID4Africa 2023, où la nécessité d'une norme commune d'enregistrement de l'état civil et des actifs pour l'Afrique a été introduite et discutée. Par la suite, un cadre de normes en matière d’enregistrement des faits d’état civil a été activement développé, façonné par des idées et des contributions précieuses provenant de pays à travers le continent. Cette session présente la dernière itération du cadre ACSA, démontrant son potentiel pour favoriser la mise en place de systèmes d'enregistrement des faits d'état civil robustes. Pour donner vie au cadre, le forum propose plusieurs présentations nationales qui présentent ses mises en œuvre pratiques, en utilisant le logiciel OpenCRVS. Ces exemples concrets démontrent les avantages de l’adoption d’une approche standardisée et fournissent une plate-forme pour partager de précieuses leçons apprises, qui peuvent à leur tour éclairer les futures itérations du cadre. En outre, la session favorise l'engagement en permettant aux participants de poser des questions sur le cadre ACSA et d'obtenir des informations sur les pays qui l'utilisent. Enfin, le forum donne un aperçu de la feuille de route de l'ACSA, offrant aux délégués la possibilité de demander des améliorations supplémentaires et d'explorer des pistes de collaboration.

PRÉSIDENT

Rosemary KISEMBO, Directrice Exécutive, Autorité Nationale d'Identification et d'Enregistrement (NIRA) ; et Ambassadrice ID4Africa, Ouganda

CO-PRÉSIDENTS

Edward DUFFUS, PDG, OpenCRVS

Annina WERSUN, Directrice de l'Impact, OpenCRVS

INTERVENANTS

Abdikani WEHLIYE, Directeur des Services de l'Etat Civil, Ministère de l'Intérieur ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Somalie

Alexandre Marie YOMO, Directeur Général, Bureau National de l'Etat Civil (BUNEC), Cameroun

Lindsey CRUMBAUGH, Responsable Mondiale, Investissements, Co-Develop

• Huyen Tran Titi Ho BREKKEN, Conseillère Principale, Section pour l'Innovation, NORAD

Rosemary KISEMBO

Autorité Nationale d'Identification et d'Enregistrement (NIRA) ; et Ambassadrice ID4Africa, Ouganda

Alexandre Marie YOMO

Bureau National de l'Etat Civil (BUNEC), Cameroun

Edward DUFFUS

OpenCRVS

Annina WERSUN

OpenCRVS

Abdikani WEHLIYE

Ministère de l'Intérieur ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Somalie

Lindsey CRUMBAUGH

Co-Develop

Huyen Tran Titi Ho BREKKEN

NORAD

13:00 – 14:00

RÉSEAUTAGE ET DÉJEUNER

14:00 – 16:00 Partie I/II

14:00 – 16:00 Partie I/II

14:00 – 16:00

WORKSHOP 3: PRACTICAL END-TO-END GUIDE FOR IDENTIFYING, PROCURING AND DEPLOYING THE RIGHT IDENTITY SOLUTION FOR YOUR COUNTRY

Organisation présidente : PNUD

Cet atelier vise à aider les décideurs politiques et les praticiens gouvernementaux à sélectionner et à mettre en œuvre des solutions d'identité appropriées. Il met fortement l'accent sur la compréhension des défis rencontrés dans les programmes d'identité juridique numérique, en fournissant des conseils étape par étape pour la sélection, l'approvisionnement et le déploiement de solutions, et en traitant des mesures anti-corruption et des problèmes de dépendance envers les fournisseurs. Il favorise également l'échange de bonnes pratiques pour renforcer les capacités locales. Cette session interactive met en lumière les expériences réelles des pays et est destinée à être particulièrement utile aux responsables du programme d'identification numérique, aux experts en TIC et aux responsables des achats de chaque pays. De plus, les partenaires de développement internationaux, les donateurs impliqués dans le soutien aux processus de passation de marchés des États membres, le secteur privé et la communauté DPG trouveront le contenu de l'atelier d'un grand intérêt.

PRÉSIDENTS

Risa ARAI, Spécialiste de Programme, Identité Juridique, PNUD

Chahine HAMILA, Conseiller Principal et Technologue en e-Gov, PNUD

Victor MARGALL VON HEGYESHALMY, Responsable des Achats en Matière de Gouvernance, Bureau des Achats, PNUD

INTERVENANTS

Chris Tullis, Spécialiste Senior du Développement Numérique, Initiative ID4D, Banque Mondiale

Mbawaka MWAKHWAWA, Agent Principal d'Enregistrement, Bureau National d'Enregistrement, Malawi

Mustapha Saidu KAMARA, Directeur des Achats et de la Logistique, Autorité Nationale de l'Enregistrement Civil (NCRA), Sierra Leone

• Prosper Simon Blaise OTTOU OTTOU, Directeur des Systèmes d'Information, Bureau National de l'État Civil (BUNEC), Cameroun

• Mouhcine YEJJOU, Directeur, Projet eID Maroc, DGSN, Maroc

• Lt. Col. David JOBOJOBO, Directeur Adjoint, TIC, Direction de l'État Civil, de la Nationalité, des Passeports et de l'Immigration ; et Ambassadeur ID4Africa, Soudan du Sud

• Abdikani WEHLIYE, Directeur des Services de l'Etat Civil, Ministère de l'Intérieur ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Somalie

• Alexander Morgan CHEGE, Directeur Adjoint, TIC, Services d'État Civil, Ministère de l'Intérieur et de l'Administration Nationale, Kenya

• Nachiyunde NACHIYUNDE, Registraire Provincial, Province Centrale, Département de l'enregistrement national, des passeports et de la citoyenneté (DNRPC), Zambie

• Eyob Alemu BUBA, Directeur Technique, Programme National d'Identification (NIDP), Éthiopie

• Princess Nkoyo EKAMMA AMASI IWOK, Directrice, Responsable des Achats, Commission Nationale de Gestion de l'Identité (NIMC), Nigéria

Les autres intervenants seront annoncés ultérieurement.

Risa ARAI

PNUD

Abdikani WEHLIYE

Ministère de l'Intérieur ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Somalie

Chahine HAMILA

PNUD

Victor MARGALL VON HEGYESHALMY

PNUD

Chris Tullis

Banque Mondiale

Mbawaka MWAKHWAWA

Bureau National d'Enregistrement, Malawi

Mustapha Saidu KAMARA

Autorité Nationale de l'Enregistrement Civil (NCRA), Sierra Leone

Prosper Simon Blaise OTTOU OTTOU

Bureau National de l'État Civil (BUNEC), Cameroun

Mouhcine YEJJOU

Projet eID Maroc, DGSN, Maroc

Lt. Col. David JOBOJOBO

Direction de l'État Civil, de la Nationalité, des Passeports et de l'Immigration ; et Ambassadeur ID4Africa, Soudan du Sud

Alexander Morgan CHEGE

Services d'État Civil, Ministère de l'Intérieur et de l'Administration Nationale, Kenya

Nachiyunde NACHIYUNDE

Département de l'enregistrement national, des passeports et de la citoyenneté (DNRPC), Zambie

Eyob Alemu BUBA

Programme National d'Identification (NIDP), Éthiopie

Princess Nkoyo EKAMMA AMASI IWOK

Commission Nationale de Gestion de l'Identité (NIMC), Nigéria

ATELIER 4: ACCÉLÉRER LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DURABLE GRÂCE AUX EFFORTS DE COLLABORATION ENTRE GOVSTACK ET DPX

Organisation présidente : GovStack & Centre for DPI

Cet atelier aborde le défi de l'interopérabilité au sein des initiatives DPx (DPG et DPI). Si ces initiatives partagent des objectifs et des principes, leurs origines disparates peuvent conduire à des voies incompatibles, risquant la création de méga-silos. Assurer une coordination et une collaboration continues est crucial pour accélérer les progrès vers les objectifs partagés de toutes les parties prenantes. Au début de l'atelier, les éléments constitutifs de GovStack et l'approche de coaching des pays seront présentés en tant que catalyseurs potentiels de convergence et d'interopérabilité entre DPx. GovStack et Center for DPI partagent conjointement leurs meilleures pratiques pour réaliser des synergies. Par la suite, des représentants des écosystèmes DPI et DPG exploreront en collaboration les défis et les solutions pour l'interopérabilité entre DPx, les identités et les données commerciales. Les discussions porteront sur la manière d'équilibrer l'interopérabilité des données et la protection de la vie privée en comparant les approches centralisées et décentralisées et en tirant parti de technologies telles que les registres et les titres vérifiables. L'atelier se termine par la présentation de cas réels de divers pays, favorisant les interactions pour accroître la notoriété mondiale du portefeuille DPG/DPI et promouvant une approche unifiée du DPx.

PRÉSIDENTS

Jaume DUBOIS, Responsable de GovStack Identité & de la Composante Portefeuille (Wallet Building Block), GovStack; et Consultant Principal, ID30

Vijay VUJJINI, Directeur Technique, Center for DPI et Architecte en Chef, G2P Connect

Dr Lourino Alberto CHEMANEPrésident de l'Institut National des Technologies de l'Information et de la Communication (INTIC) ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Mozambique


INTERVENANTS


• Percy CHINYAMA, Coordonnateur National, Smart Zambia Institute, Zambie


Les autres intervenants seront annoncés ultérieurement.

Jaume DUBOIS

GovStack & ID30

Vijay VUJJINI

Center for DPI & G2P Connect

Dr Lourino Alberto CHEMANE

l'Institut National des Technologies de l'Information et de la Communication (INTIC) ; et Ambassadeur Adjoint ID4Africa, Mozambique

Percy CHINYAMA

Smart Zambia Institute, Zambie

FORUM 3 :
CONFIDENTIALITÉ ET SÉCURITÉ DES DONNÉES : NAVIGUER EN TOUTE SÉCURITÉ DANS LES DIVIDENDES NUMÉRIQUES DE L'ÉCOSYSTÈME D'IDENTITÉ AFRICAIN

Organisation présidente : NADPA (Réseau des autorités africaines de protection des données)

À mesure que les identités numériques prennent de l’ampleur en Afrique et dans le monde, les inquiétudes concernant la confidentialité et la sécurité des données personnelles augmentent. Cette session explore le potentiel de l'écosystème de l'identité numérique en Afrique en tant que catalyseur de la croissance économique et des flux de données transfrontaliers tout en garantissant le respect des réglementations en matière de protection des données et de confidentialité. Les résultats attendus comprennent l'identification des meilleures pratiques pour protéger les données des citoyens, le partage des connaissances sur les systèmes d'identification numérique, des solutions collaboratives aux défis communs, des recommandations concrètes pour une mise en œuvre sécurisée de l'identification numérique et l'établissement d'un réseau solide pour de futures collaborations dans le domaine de l'identité numérique.

PRÉSIDENTS

Immaculate KASSAIT, Commissaire, Bureau du Commissaire à la Protection des Données, Kenya 

Stella ALIBATEESE, Directrice, Protection Nationale des Données Personnelles, Bureau de Protection des Données Personnelles, Ouganda

INTERVENANTS


• Pam DIXON, Fondatrice et Directrice Exécutive, World Privacy Forum

• Omar SEGHROUCHNI, Président, Commission Nationale de Contrôle de la Protection des Données à Caractère Personnel, Maroc

• Tsitsi MARIWO, Directrice, Protection des Données, Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications du Zimbabwe (PROTAZ)

• Dr. Vincent OLATUNJI, Commissaire National / PDG, Commission Nigériane de Protection des Données (NDPC), Nigéria 

 

Immaculate KASSAIT

Bureau du Commissaire à la Protection des Données, Kenya

Stella ALIBATEESE

Bureau de Protection des Données Personnelles, Ouganda

Omar SEGHROUCHNI

Commission Nationale de Contrôle de la Protection des Données à Caractère Personnel, Maroc

Tsitsi Mariwo

Postal & Telecommunications Regulatory Authority of Zimbabwe (PROTAZ)

Pam DIXON

World Privacy Forum

Dr Vincent OLATUNJI

Commission Nigériane de Protection des Données (NDPC), Nigéria

16:00 – 16:30

 PAUSE RÉSEAUTAGE

14:00 – 16:00 Part II/II

14:00 – 16:00 Part II/II

SUITE DES ATELIERS 3 & 4

FORUM 4 :
CAN TRUST BE ENGINEERED ON THE AFRICAN CONTINENT?

Organisation présidente : WiSER (Wits Institute for Social and Economic Research)

As African nations embrace biometric ID systems, real-time banking switches, shared credit reporting, and computerized voting, the question arises: can trust be engineered in this digital era? While advocates of distributed ledgers often tout trust, the surge in attacks and regulatory challenges has cast doubt on blockchain’s trustworthiness. This view extends to state-owned digital currencies, public infrastructures, biometric registers, and voter systems. While trust is well-defined in computer science and security, a broad state-level understanding of protecting trust in digital infrastructure is lacking. This panel explores key questions of our times:

• Comment les infrastructures numériques favorisent-elles et sapent-elles la confiance ?
• Quel impact les diverses obligations financières (souveraines, entreprises, PME et particuliers) ont-elles sur la confiance dans les systèmes numériques ?
• L’implication politique affaiblit-elle ou renforce-t-elle la confiance dans ces systèmes ?
• Quels moteurs institutionnels sont nécessaires pour favoriser la confiance dans l’infrastructure numérique ?
• La prolifération des systèmes numériques en Afrique renforce-t-elle ou érode-t-elle la confiance ?

PRÉSIDENT

Keith BRECKENRIDGE, Professeur et Codirecteur par intérim, Institut Wits pour la recherche sociale et économique (WiSER), Université de Witwatersrand


INTERVENANTS

• Bulelani JILI, Doctorant en Méta-recherche, Université Harvard

• Nanjala NYABOLA, Écrivaine, Analyste Politique, Activiste et Auteur de Digital Democracy, Analogue Politics et Traveling While Black

• Elizabeth ATORI, Juriste, Initiative pour les Droits Sociaux et Économiques (ISER), Ouganda

Keith BRECKENRIDGE

Wits Institute for Social and Economic Research (WiSER), Université de Witwatersrand

Bulelani JILI

Université Harvard

Nanjala NYABOLA

Indépendante

Elizabeth ATORI

Initiative pour les Droits Sociaux et Économiques (ISER), Ouganda

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Rejoignez notre liste de diffusion et restez connecté ! 

en_USEnglish